Choisir le bon portail, les éléments à considérer



Le système d’ouverture de votre portail



Le portail constitue le principal accès à votre logement. C'est également la première impression qu’en ont les visiteurs. Il s'avère donc nécessaire de choisir le bon. Dans ce cadre, l’un des principaux éléments à considérer est le mécanisme d’ouverture. On distingue en général : le portail à battants et le coulissant.

Portail automatique

Le premier est composé de deux vantaux ouvrables en direction de la cour ou en direction de l’extérieur selon l’espacedisponible. Concernant le modèle coulissant, il est constitué d'un unique battant qui coulisse de gauche à droite ou inversement. Le portail coulissant est idéal pour les habitations possédant une cour de taille restreinte ainsi que pour les accès en plan incliné. Cependant, peu importe le mécanisme d’ouverture pour lequel vous optez, vous pouvez l'équiper d'un système d'automatisation pour le rendre beaucoup plus pratique. Concernant le matériau du portail de votre maison, vous avez le choix entre différents matériaux : le pin, l’alu, le PVC, l’acier ou le fer.

Pour les amateurs de designs authentiques, le chêne est plus indiqué. Naturel et intemporel, ce matériau est également vraiment résistant et a la possibilité de prendre une très grande diversité de styles et couleurs imaginables. Le portail en bois exige cependant un soin plus ou moins coûteux en fonction de l’essence de bois employée. Moins complexe à maintenir en l'état mais aussi moins cher, le PVC est de nos jours l'une des matières les plus employées pour la fabrication des portails. Ce matériau est également commercialisé en plusieurs coloris.

Possédant un design particulièrement élégant, le fer forgé représente également une excellente alternative dans le cadre de la fabrication de portail. Le portail en fer est disponible en plusieurs designs ainsi qu'en une large variété de coloris. Cependant, ce type de portail requiert une restauration fréquente à l'aide d'un traitement contre la rouille et peut être assez cher en fonction de la qualité voulue. Les portails en acier inox peuvent également être victimes de la corrosion. Ces modèles sont cependant très solides et sont personnalisables à volonté.

L’alu se positionne un peu à mi-chemin entre les modèles en PVC et ceux en fer forgé. Il ne subit pas la corrosion et s'avère également écologique. Son entretien n'est pas compliqué et il peut être personnalisé à souhait. Les portails en aluminium nécessitent cependant un investissement relativement élevé. Selon que vous choisissiez un modèle à battants ou un modèle coulissant, les mécanismes d’automatisation disponibles varient.

Pour les portails à battants, vous pourrez ainsi choisir entre un système à bras, un système à vérin, un système à roues, intégré ou enterré. Chacun de ces systèmes possède des propriétés spécifiques qui vont mieux avec certains modèles. Pour les portails coulissants, vous avez la possibilité de choisir soit un système automatique avec rails à terre, ou alors un système autoportant. Les prix des portails varient beaucoup compte tenu de la matière et du mécanisme d’ouverture. A titre indicatif, les modèles à battants sont plus accessibles que les modèles coulissants.

En se basant sur le matériau de confection, les portails en PVC sont les moins chers (entre 200 et 2 000 euros). Viennent ensuite les portails en acier (entre 200 et 3 000 euros), avant ceux en bois (de 300 à 3 500 euros). Commercialisés en magasin, les modèles en fer forgé possèdent un coût très variable partant de 100 à 400 euros pour les modèles de base et pouvant atteindre 3 000 euros en ce qui concerne les portails haut de gamme. Réalisés sur commande, ils dépassent facilement la somme de 5 000€, et même l double en ce qui concerne les modèles complexes. Enfin, les modèles en aluminium sont généralement les moins bon marché avec des prix variant de 400 à 6 000 euros.